Les avantages fiscaux

L'adhésion à une Association ouvre droit, sous certaines conditions, à des avantages fiscaux importants.

Absence de majoration de la base d'imposition

Dans le cadre de la réforme de la loi de finances 2006, les revenus déclarés par un contribuable non adhérent d'une association, soumis à un régime réel d'imposition, seront multipliés par 1,25 (soit une majoration de 25%) pour le calcul dû au titre des revenus. Pour les associations et groupements (SCP, Sociétés de fait...) la majoration est calculée sur la part revenant à chaque associé.

Déduction intégrale du salaire du conjoint

Le salaire du conjoint du professionnel libéral marié sous un régime de communauté ou de participation aux acquêts est intégralement déductible en contrepartie d'un travail effectif pour l'activité libérale. Au lieu de 13 800 € par an pour les non-adhérents.

Réduction d'impôt pour frais de tenue de comptabilité 

Une réduction d'impôt sur le revenu égale aux deux tiers des frais exposés pour les frais de comptabilité et l'adhésion à l'association, dans la limite de 915 € par an si vos recettes n'excédent pas les limites du régime micro-BNC et si vous avez opté pour le régime de la déclaration contrôlée.